Pourquoi nos politiques s’obstinent-ils à réformer en dépit de l’opinion publique?

« Emmanuel Macron et Édouard Philippe dévissent chez les retraités » http://www.lepoint.fr/economie/l-augmentation-de-la-csg-boulet-d-emmanuel-macron-28-02-2018-2198640_28.php De quelque bord qu’ils soient, tous les clones politiques infligent à leurs côtes de popularité les mêmes réformes impopulaires. Cette fois-ci, c’est la CSG qui est le vecteur, mais demain? La logique voudrait que nos dirigeants évitent ce type de réforme dans leur…