Nissan souhaite racheter les parts de l’État dans Renault

Le projet viserait à intégrer Renault dans un montage basé aux Pays-Bas. La motivation fiscale du projet paraît flagrante. Pour le moment, l’État a déclaré ne pas être prêt à céder ses parts du capital de Renault. On n’imagine pourtant pas que Nissan n’arrive pas à ses fins rapidement.