“La France Libre de nouveau à Londres” : compte-rendu

Notre arrivée

Après quelques heures de Bus et un bref passage dans le Shuttle les représentants UPR de la Belgique, du Pas-de-Calais et du Nord arrivent enfin dans le très animé quartier de Westminster.  Accueillis par la fameuse tour de l’horloge « Big Ben » qui domine les chambres du Parlement et une horde de policiers en gilet jaune chargés d’encadrer la manifestation des Brexiteur, notre petit groupe a pu prendre la direction de la place du parlement, de laquelle on peut apercevoir, entre autres, l’Abbaye de Westminster et Westminster hall.

Un accueil chaleureux

Après quelques échanges avec des anglais curieux de connaître la signification de notre drapeau à Croix de Lorraine, nous rentrons enfin dans le vif du sujet. Une place noire de monde, remplie de drapeaux britanniques, et de pancartes pro-Brexit sur lesquelles nous pouvions lire « leave means leave », « save your sovereignty » ou encore « we voted leave », rappel au referendum pour la sortie de l’Angleterre de l’UE. De part et d’autre de la place deux immenses scène avec écrans géants, accueillant des intervenants de tout horizon et le très connu Nigel FARAGE ! Nous sommes rejoints par quelques représentants UPR d’autres régions attirés par notre banderole FREXIT. Il nous a fallu un moment pour prendre conscience qu’une page de l’histoire de ce grand pays était en train de s’écrire, là, sous nos yeux, et que nous en faisions désormais partie !

Rejoints par toujours plus de Français venus spécialement pour la conférence de François ASSELIENAU notre cortège improvisé a pu se mettre en route, dans les rues de Londres.  SI le début de notre manifestation s’est déroulé comme d’habitude, l’ambiance a très vite changé. Arrêté, au début, par quelques “Brexiters” pour prendre la pose, échanger une poignée de main ou une accolade chargée d’émotion, c’est rapidement des dizaines de photographes amateurs rejoints par des photographes professionnels qui ont souhaité immortaliser ce moment, nous obligent à nous arrêter de plus en régulièrement.

 Nous n’étions pas au bout de nos surprises.

At Church House

L’heure de la conférence « La France Libre de nouveau à Londres » organisée par le Président de l’UPR François ASSELIENEAU approchant, il était temps pour nous de prendre la direction de la prestigieuse Church House, siège de l’Église d’Angleterre, capable d’accueillir les 700 participants inscrits pour cet évènement.

Engagé dans Abingdon Street, c’est une haie d’honneur improvisée qui nous a accueilli devant une troisième scène installée sur le parc du même nom attirant jusqu’aux caméras de France 24 qui a pu faire un long interview de Charles-Henri GALLOIS et d’autres responsables départementaux.

Galerie de photos

Conclusion

Pendant cette journée j’ai vu le flegme britannique laisser place à des yeux rougis par l’émotion, la joie de ne pas être seuls dans cette période difficile, soutenus par leurs voisins et amis Français, nous promettant à leur tour que nous ne serrions pas seuls pour lutter contre cette Union Européenne qui détruit lentement et sûrement ce qui fait la grandeur de nos pays.
Cette journée a été remplie d’émotion que j’espère avoir réussi à partager avec vous. Je remercie tous les militants qui ont fait que cette journée restera mémorable.

Vous pouvez voir ou revoir cette conférence et nous rejoindre sur le Discord de la délégation.