Le Frexit majoritaire? Parlons-en M. le Président…

Introduction :

Il y a près de 80 ans, la BBC permettait au Général de Gaulle de lancer son célèbre appel radio à la résistance et à ne pas cesser le combat contre le Troisième Reich. Aujourd’hui, l’internet est devenu le moyen de communication pour les nouveaux lanceurs d’alerte. Mais, comme un clin d’œil de l’histoire, la BBC va, je l’espère, de  nouveau permettre aux Français de renouer avec leur destin de peuple libre et souverain. En effet, E. Macron en avouant, dans la langue de Shakespeare, que “le vote du Frexit serait probablement majoritaire”, admet que les Français ne sont plus dupes des prétendus avantages de cette construction européenne, et de cette communauté de destin qu’on a essayé de leur vendre depuis 60 ans.

Par souci de transparence et d’honnêteté intellectuelle, cet aveu du président de la République Française, a interloqué l’adhérent et militant UPR (Union Populaire Républicaine), que je suis, mais surtout me scandalise en tant que citoyen. A part les médias outre-Manche et au delà de l’Oural, aucun média français, ni d’autres partis politiques n’ont évoqué ce déni de démocratie manifeste. A ce jour, seule l’UPR par son communiqué de presse a commenté cet événement. Face au silence assourdissant des médias français et des autres responsables politiques, il est de notre responsabilité de citoyens de nous mobiliser pour préserver la démocratie dans notre pays et de rappeler à nos gouvernants leurs rôles de garants des principes républicains de liberté, égalité et fraternité.

But :

La présente pétition  fait donc suite à cet aveu furtif du président Macron, et vous invite, mes concitoyens, à aider à l’instauration d’un référendum à propos de l’appartenance de notre pays dans cet entité politique, appelée Union Européenne. Référendum devant être précédé de vrais débats informatifs et sereins à la télévision et à la radio.

Conformément à notre constitution, le gouvernement et le président de la république peuvent accorder au peuple le droit de s’exprimer via référendum. Ainsi, seule la pression populaire pourra garantir nos chances de succès.  N’attendons pas les prochaines échéances électorales pour exprimer nos préoccupations quant aux effets des règlements européens dans notre vie quotidienne. Effets négatifs comme positifs. Il est primordial d’entendre toutes les opinions sur le sujet.

Et, donc, ce message est également à l’intention de tous les démocrates : partis politiques, associations, militants, sympathisants de tout bord, élus locaux et nationaux, journalistes, philosophes et autres leaders d’opinion…

Cliquez sur l'image pour participer à cette pétition en ligne.
Cliquez sur l’image pour lire la pétition. https://www.mesopinions.com/petition/politique/frexit-majoritaire-parlons-president/40317

Conclusion:

La force de la France a toujours résidé dans la capacité des français à se rassembler dans les moments les plus difficiles de son Histoire. Malheureusement, la tentation de la division reste sa faiblesse. Hasard du calendrier, le 4 février dernier, nous fêtions les 10 ans de la ratification du traité de Lisbonne par les députés et sénateurs français, réunis en congrès. Cet acte trahit la volonté du peuple français, qui avait majoritairement voté contre ce projet de constitution européenne en 2005.

Ne ratons pas cette occasion donnée par E. Macron de s’emparer de ce sujet crucial de l’indépendance de la France  vis-à-vis de sa politique commerciale, économique, sociale, industrielle, agricole, d’immigration ou de choix budgétaires ou en matière de diplomatie etc…

Si vous êtes démocrates et partagez les valeurs républicaines qu’offre notre beau pays, alors signez puis partagez cette pétition au plus grand nombre.

Rencontrons-nous et échangeons nos arguments. Parlons-en, débattons, puis votons de façon sereine et dans un climat apaisé.