Tension autour de l’achat de S-400 russes par la Turquie : la Russie pourrait accéder à des données confidentielles de l’OTAN

L’OTAN est vivement préoccupée par l’achat des missiles S-400 russes (réputés pour leur efficacité) par Ankara. Les russes pourraient en profiter pour accéder à des informations confidentielles otaniennes. La tension risque de monter encore dans un Proche Orient en cours de recomposition qui a surtout besoin de paix.

L’OTAN est une alliance qui nous entraîne vers la guerre.

L’UPR promeut la paix et propose donc aux français de sortir de l’OTAN.

Le général Pavel, président du comité militaire de
l’OTAN, a officiellement mis en garde les autorités turques contre
d’éventuelles conséquences suite à l’achat à la Russie du système
anti-aérien et anti-missile S-400, a annoncé le journal américain
Defense News. Il a souligné que cette transaction exclurait toute
possibilité d’intégration de la Turquie au sein du système antimissiles
de l’alliance, car les S-400 Triumph russes sont incompatibles avec
les systèmes d’armement de l’alliance politico-militaire de l’OTAN
dont dispose Ankara. Selon cette autorité militaire, le marché russo-
turc d’acquisition des S-400 par Ankara, fidèle allié de l’OTAN,
présente un important défi potentiel pour l’Alliance car le problème
réside dans le fait que des données liées aux sites militaires de
l’OTAN en Turquie risquent d’être transmises vers les dispositifs
militaires russes. Autre sujet de préoccupation selon Peter Pavel,
c’est que les experts russes se rendront bientôt à cette fin en Turquie
pour entraîner les Turcs et mettre en service ces batteries anti-
aériennes. Une occasion potentielle pour Moscou d’accéder aux
données importantes confidentielles de l’OTAN en Turquie.

Sources : Press TV http://www.presstv.com/Detail/2018/03/08/554750/Turquie-S400-Otan-Russie-inquitude
Defense News https://www.defensenews.com/land/2017/12/29/turkey-russia-reportedly-sign-loan-deal-for-s-400-air-defense-system/

2 commentaires

  1. Une occasion aussi pour les US de mettre la main sur la technologie russe qui les surpasse actuellement …
    On en reparle des avions qu’ils ne détectent qu’une fois posés en Syrie ?

    1. Nous avouons notre ignorance sur le sujet!

Les commentaires sont clos.