Les députés du Nord protègent-ils le Président de la République ?

le

À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous avons la certitude que nos adhérents ont envoyé (au moins) une lettre à chacun des députés du Nord.
Maintenant que les 21 députés du Nord ont reçu ces lettres leur demandant de lancer la procédure de destitution du Président de la République, il est naturel qu’ils fournissent une réponse argumentée. Quand nous aurons connaissance de leurs réponses, nous les ferons remonter vers les instances nationales de l’UPR.

Alors, protègent-ils ou pas le Président de la République ?

Les réponses, espérons le, argumentées des députés seront consignées dans le tableau synoptique national. Cliquez sur l’image  de nos collages de novembre pour accéder aux réponses des députés.

Une lettre, c’est bien, mais plusieurs lettres allant dans le même sens, c’est mieux. Ce qui sera meilleur encore, ce sera de consulter les réponses que nos représentants apporteront à leur choix de protéger ou pas le Président de la République.. Vous pouvez donc vous aussi participer à l’envoi de ces courriers : cliquez ici pour accéder aux lettres types que vous pourrez facilement adapter.
Nous connaissons déjà la position décevante des partis d’opposition, reçus aujourd’hui à Matignon.
Les députés du Nord nous doivent une réponse.

7 commentaires

  1. Je réitère ma question : j’ai eu une réponse “argumentée” d’un député. A qui je la fait suivre ?

    1. UPR Nord dit :

      Faites un mail à contact@upr.fr en mettant delegation_59@upr.fr en copie.

  2. Oui et après? Si on on apprend et qu’on diffuse que la majorité des députés “soutiennent Macron” qu’est ce qu’on va faire de ces infos?

    1. Thomas H dit :

      Les paroles s’envolent, les écrits restent. Si la situation s’envenime encore plus, les réponses attesteront de leur incapacité. Au rythme où les événements s’enchaînent…

    2. UPR Nord dit :

      Les utiliser pour démontrer aux Français la vacuité des discours de façade de ces politiciens professionnels.

Les commentaires sont clos.