Haut-Lieu : le conseil municipal refuse l’absorption de la commune

Le 31 juillet dernier, le conseil municipal de Haut-Lieu (Nord) a voté contre le projet du maire de fusion avec les communes proches, plus importantes en taille et en population.

Le premier adjoint au maire : “Ça n’aurait pas été une fusion mais une absorption! On sait depuis longtemps que le conseil n’irait pas dans le sens de la fusion. Ça avait été entériné lors d’une réunion précédente mais le maire avait refusé un vote. On a été mis devant un fait accompli. Suite à ça, on lui avait envoyé une lettre recommandée pour demander un conseil municipal extraordinaire au sujet de la fusion ; mais Bernard Cabaret n’y a jamais donné suite. Finalement le vote a donc eu lieu mardi soir, lors d’un conseil ordinaire.”

Le maire, seul à voter en faveur de la fusion, a tiré la conclusion qui s’impose en envoyant sa lettre de démission à la sous-préfecture. Dont acte, saluons ici la conclusion amenée par Monsieur Le Maire à cette affaire.

La Délégation Nord de l’UPR félicite le conseil municipal de Haut-Lieu pour son courage et sa lucidité dans le contexte actuel.

Avez vous bien saisi l’importance de ce vote ? Cette vidéo éclaire la décision du conseil municipal de Haut-Lieu :

Sources : Canal FM qui a interviewé le maire démissionnaire sur l’affaire, La Voix du Nord

Depuis déjà onze ans, l’UPR est le parti du Frexit.

Un commentaire

Les commentaires sont clos.